02 déc 2016

Thierry Zheng, Ee Dan, Un fleuve sans âge

Portrait No Comments

Si Thierry était un fleuve, il serait le Scamandre, dont les flots souples rythmaient la vie des Troyens avant le siège par Achille et ses loups. Il serait un fleuve ancien, au cours imperturbable, parfois indolent, légèrement assoupi tandis que l’espèce humaine alentour se presse à ses rivages sans parvenir à le faire sortir de son lit. Mais n’allez pas croire qu’il se laisse aisément naviguer, et si on le presse de trop de rames, de trop de cris, de trop de flancs de bateaux, il déborde, et écarte de son passage éternel les navigateurs sans scrupule qui se retrouvent cul par dessus tête sur la berge en l’espace d’une vague… toutefois sa colère reste mesurée, et il reprends son écoulement chaloupé dès le tumulte des hommes écarté.

No Responses to “Thierry Zheng, Ee Dan, Un fleuve sans âge”

Leave a Reply